Cela fait maintenant plusieurs mois que je travaille le concept d'une boutique en ligne attachée à mon blog coutureconseil.

Le concept grandit, évolue, change... avec un objectif en tête clair : septembre 2020.

Le nom est tout trouvé, ce sera : c'est du Joly!

Joly étant mon nom de famille et l'expression "c'est du joli" exprime une notion d'espièglerie chère à mon coeur.

On se prépare, on réfléchit, on peaufine le concept... comment vais-je annoncer cela? Qui seront mes partenaires? Quels seront les produits phares à mettre en avant?...

Et puis, patatra, tout s'emballe... la crise covid 19 arrive fin février.

L'hôpital doit se préparer à accueillir des patients. Nous sommes dans l'incertitude: combien, comment vont-ils être, comment va-t-on assurer la sécurité du personnel?...

Début mars, je suis moi-même malade et pour me rendre utile, je cherche des informations sur l'efficacité des masques car nous savons que nous risquons la pénurie en matériel de protection. Je cherche des dons de tissus pour notre institution pour que notre équipe d'ergothérapeutes puissent confectionner des masques buccaux artisanaux, ce qu'elles feront et font toujours à l'heure où je vous écris.

A cette occasion, je rédige un article sur mon blog qui sera lu à ce jour plus de 50.000 fois. 

Les demandes de masques buccaux arrivent des collègues, de la famille. J'en couds, j'en offre...

Et puis, vient le manque de fournitures et les questions qui vont avec... comment remplacer les élastiques, coton ou polyester, 2 ou 3 couches, où trouver de la marchandises...

Bref, je ne peux pas continuer comme cela... il faut que je trouve de la marchandise conforme aux exigences de qualité (AFNOR).

C'est dans cette démarche altruiste que l'idée d'ouvrir la boutique plus tôt que prévu est arrivée pour permettre à tout un chacun (même ceux qui ne savent pas coudre) de pouvoir bénéficier d'un masque de protection adapté.

Je commande donc ces fournitures et me dis que je dois pouvoir fournir des masques à tous ceux qui en ont besoin:

  • à un tarif correct,
  • aux normes et recommandations,
  • accessibles facilement.

Certains pourraient se montrer critiques vis-à-vis de la démarche car il est vrai qu'il est possible d'obtenir gratuitement des masques à certains endroits, à certains moments. J'ai moi-même participé à cet élan de générosité en offrant gracieusement des masques. Néanmoins, mon budget comme celui d'autres couturières est limité et je ne peux pas me permettre de commander des marchandises sans demander une participation financière.

Aussi, les masques sont proposés à des prix raisonnables (basés sur le pris des matières premières et du temps de confection) pour ceux qui ne pourraient obtenir de masques gratuits ou qui ne pourraient pas les réaliser eux-même.