Connaissez-vous la double gaze cette étoffe utilisée depuis le Moyen-Age en Europe et depuis le 8ième siècle au Japon?  Comme j'ai reçu de magnifiques double gaze de Nani Iro et de Kokka sur la boutique, je me suis dit que j'allais vous inviter à plonger dans cette univers passionnant de cette belle étoffe qu'est la double gaze!

Avant de parler de la double gaze... parlons de la gaze. 

La gaze est un tissu très fin, très léger et très aéré.

La gaze s'obtient par un tissage de fils écartés, ce qui la rend transparente. C'est donc une étoffe que l'on va classer dans la catégorie de tissu des "chaines et trames". La gaze a une armure (tissage) dite "léno" en anglais ou "pas de gaze" en français. Pour réaliser cette armure particulière : deux fils de chaine se croisent autour des fils de trame. Pour faire simple, les fils sont écartés, mais on les entrecroise (avec des torsades), ce qui permet au tissu d’être très aéré mais stable; ce qui est très important pour éviter les déformations. Aujourd'hui, il existe trois méthodes pour réaliser ces fameuses torsades : la méthode française, anglaise, et japonaise.

Et la double gaze?

Et bien vous l'aurez compris, la double gaze s'obtient en associant deux couches de gaze entre elles. Ces deux couches vont être attachée ensemble à intervalles réguliers, à l'aide de petits points qui vont fixer l'ensemble. Ces points sont indétectables sur l'endroit du tissu. 

Le fait d'associer ces deux couches permet de contrer un désavantage de la simple gaze qui est transparente; la double gaze va donc être bien moins transparente! Cela a également pour avantage que nous ne devrons pas nécessairement doubler la double gaze qui est très confortable et qui peut se porter à même la peau. 

D'autre part, le fait d'avoir ces deux épaisseurs va permettre  d'obtenir un tissu un peu plus lourd, qui va avoir un joli tombé qui peut être comparable à celui du lin.

Quels sont les usages de la double gaze?

Comme évoqué plus haut la double gaze a de nombreux avantages, elle est:

  • légère
  • aérée
  • respirante
  • absorbante
  • confortable sur la peau
  • facile d'entretien

C'est donc pour ces caractéristiques qu'on la retrouve si souvent utilisées pour réaliser de la confection bébé et enfant en bas âge mais aussi pour les vêtement d'été. Ce n'est pas étonnant de l'avoir vu se développer si rapidement en Asie et au Japon où il y a beaucoup de régions au climat chaud et humide. La double gaze répondait au besoin d'avoir des vêtements légers, respirants et confortables.

Aujourd'hui, la double gaze est utilisée pour réaliser des langes, des gigoteuses/turbulettes, des doudous, des vêtements enfants comme des pyjamas, robes et jupes d'été. Les adultes ne sont pas en reste surtout la confection dame car la double gaze est très prisée pour la réalisation de foulard, top et robes d'été. J'avais réalisé mon top ségur dans une double gaze mimosa que je porte volontiers lors des vagues de chaleurs d'été, on a l'impression de ne rien porter tant c'est léger et respirant comme matière.

Comment coudre la double gaze?

La double gaze est un tissu un peu plus complexe à coudre que le coton et le lin de part sa double couche. Néanmoins, elle est à la portée des débutants ayant pris un peu d'expérience et peut constituer un nouveau challenge pour ceux-ci.

Préparation du tissu

Il est fortement recommandé de prélaver sa double gaze avant de la coudre. Un cycle linge délicat à 30°C est conseillé. Vous pouvez d'ailleurs la glisser dans "un sac à vêtement" lors des lavages suivants pour la protéger. 

La double gaze craint l'essorage et le sèche linge. Privilégiez le séchage à l'air libre. 

Pour le repassage, privilégiez le à faible température ou passez juste un coup de vapeur pour détendre les fibres. Un autre avantage de la double gaze c'est que l'on peut se passer de repassage et qu'on peut même la porter légèrement froissée. 

Matériel pour la coudre

  • Les épingles: privilégiez des épingles fines pour préparer l'assemblage de vos pièces. Cela permettra d'éviter les accros.
  • Le matériel de marquage: si vous devez marquer votre tissu, je vous recommande la craie tailleur plutôt que les marqueur effaçable. 
  • Les aiguilles machines : Choisissez une aiguille fine, l'aiguille standard de taille 70 peut convenir ou encore mieux vous pouvez investir dans une aiguille microtex (taille 60) qui vous donnera un point plus régulier.      
  • Le fil :  un fils de polyester standard est indiqué. 

Techniques pour la coudre

Comme le tissage de la double gaze est aéré, elle a tendance à s'effilocher sur les bords vifs de vos pièces. Il est donc fortement recommandé de surfiler (surjeteuse ou point zig zag de votre machine) les bords de vos pièces.

Une autre solution pour éviter de surfiler est d'utiliser la méthode des coutures anglaises qui va permettre de donner un résultat très propre à votre ouvrage. 

Voilà, vous savez tout pour vous lancer dans la couture de la double gaze! Il n'y a plus qu'à choisir vos patrons. Pour ma part, je crois qu'il y aura des robes et des tops d'été dans cette belle matière si confortable. 

A vos aiguilles!