Au mois de décembre, je suis tombée sur le concours Burda. Le thème était : "ma petite robe en tissus imprimé".
Du coup, j'ai décidé de coudre moi aussi ma propre robe en suivant les critères énoncés pour le concours.
Les critères du jury étaient :
- le choix du tissus
- la cohérence du thème
- la créativité et la composition
- l'originalité.
De plus, le modèle présenté devait être issus des magasines de 2019. Ca tombait bien, je suis abonnée au burdastyle; ce qui tombait moins bien c'est que je n'avais pas fait de robe issus de ces magasines en 2019, juste des blouses... Du coup, je me suis mise au travail, pour être prête au plus tard pour le 31/1 !

Première étape choisir le modèle qui mettrait en valeur ma stature de "petite" dame. C'est dans les modèles été que j'ai trouvé mon bonheur.
Pour répondre aux différents critères, j'ai choisi une robe d'été présentée en viscose dans le magasine du mois d'août et voulais en faire une robe d'hiver; après tout le concours c'est au mois de janvier et février. Avec sa longueur midi et avec ma petite taille, sans la recouper, elle serait plutôt longue. Cela convenait bien à mon idée de faire une robe d'hiver.

Deuxième étape choisir un tissus original plutôt chaud, tendance et moderne, dans les tons qui me vont bien et qui me donnerait un peu de challenge "couture". Je me suis donc mise en quête "DU" tissus en merceries physiques et surtout sur internet.
J'ai complètement craqué pour un joli velours sur tissus.net. J'adore les fleurs oranges qui rappellent la couleur de mes cheveux. Je n'avais jamais cousu de velours dévoré, ça répondait bien à mon besoin de défi... et hop dans le panier.
En principe, cette robe est destinée à être cousu en tissus chaine et trame mais je trouvais qu'elle se prêterait bien à ce joli tissu.

Troisième étape en attendant la réception du colis, le recopiage et modifications du patron. Pour celles qui connaissent le magasine burda, il faut ajouter les marges de couture.

J'ai dû faire des modifications de stature. En effet, de par mes mensurations, j'ai dû raccourcir le buste de 3cm. Et en deuxième intention, j'ai également diminué la longueur d'épaules et remonté la tête de manche pour que celles-ci tombent bien.

Mon colis est arrivé en toute fin d'année, il me restait donc un mois maximum pour la coudre; moi qui voulais du challenge...j'était servie.

Quatrième étape : la réalisation

Ce modèle de robe est plutôt à réserver aux niveaux intermédiaires-confirmés car il y a pas mal de points techniques :
- les pinces,
- l'assemblage des manches avec embus
- les fentes indéchirables des manches et la mise en place des poignets
- la réalisation des boutonnières
- le montage de la parmenture ou de la doublure
- les ourlets

sans compter que je devais valider mes modifications... j'ai dû faire deux fois les manches car je n'avais pas fait de modifications de hauteur de tête de manches pour les premières qui ne tombaient pas bien... retour au patronage et retour aux fentes de manches, poignets... on ne se décourage pas. Il restait 15 jours pour les refaire et ouf assez de tissus!

Comme la robe est en maille extensible, je n'ai pas posé de fermeture éclair car je peux l'enfiler par la tête sans difficulté.

Pour les finitions, j'ai choisi de ne pas faire la parmenture proposée pour deux raisons.
La première est que le velours dévoré est assez transparent à certains endroits et la deuxième est que je voulais une robe d'hiver un "peu" plus chaude. J'ai donc décidé de la doubler complètement (sauf les manches) à l'aide d'une résille extensible noire que j'ai trouvé à la maison dorée où je suis tombée sur une vendeuse charmante qui m'a bien conseillé.
Autre finition que j'ai travaillé sur cette robe, c'est les boutons recouverts qui m'ont été conseillés par Vanessa de la mercerie Wonderland. En effet, je n'avais jamais fait de boutons recouverts et c'est vrai que ça donne un look plutôt chic que d'avoir ses boutons assortis à son vêtement; je réitèrerai.

Cinquième étape la séance photo et l'envoi de celles-ci pour le concours. Comme d'habitude mon chéri a été mis à contribution pour la "séance" photo. Après sélection des trois que je trouvais les plus réussies, j'ai envoyé mon mail de confirmation à Burda tout en croisant les doigts.
Et ho surprise, le 3 février je reçois le mail me confirmant que ma création est retenue parmi les 20 finalistes et que je suis attendue le 13/02 pour la finale; quel magnifique cadeau d'anniversaire moi qui suit née un 11/02!
Mon coeur bat la chamade de joie et d'excitation... qu'est ce que j'ai hâte!

Mes premiers boutons recouverts

J'ai choisi pour les photos d'accessoiriser la robe d'une ceinture permettant de mettre ma taille en valeur.
Alors, qu'en dites-vous?

J'ai hâte pour la sixième étape: la finale!
Je vous raconte tout cela très vite.