Vraiment, je l'aurai bien rentabilisé mon livre de Marie Poisson entre mes tee-shirt Briac encolure ronde et en V, ma robe Lucette et maintenant mon débardeur Yvonne!

Je vous avais déjà parlé de ce chouette livre dans deux articles précédents:
- coudre le stretch
- je couds mes tee-shirts avec Marie Poisson

et vraiment je ne peux que vous le recommander, c'est une mine d'or!

Cette fois, je vous présente le débardeur Yvonne, un top à bretelles parfait pour les jours ensoleillés.

Yvonne peut également être porté sous un sweat shirt ou peut être détourné pour en faire une robe (en rallongeant) ou encore une pièce de lingerie en jouant sur le choix du tissus et en incrustant si on le souhaite un peu de dentelle stretch.

Yvonne est proposé avec trois positionnement de bretelles possibles:
- croisées dans le dos
- classique (ma version)
- nouées autour du cou

Ce top est proposé en trois longueur :
- court
- classique
- long
- version robe

Bref, cela fait 12 possibilités à coudre à partir d'un seul patron!

Vous pourrez coudre Yvonne de la taille 34 à la taille 52; ce qui correspond à :
- tour de poitrine compris entre 76 et 116cm
- tour de taille 72 à 112 cm

Pour les fournitures, il faudra un tissus en jersey ayant une élasticité d'au moins 35%.

Pour la version top, comptez environ 80cm dans toutes les tailles (laize 140cm).

Il est possible de couper les bretelles dans votre tissus.

Pour ma part, j'ai choisi un biais préplié en jersey fuschia qui me permettait de contraster un peu mon tissus à motifs et de rendre mon top un peu plus peps.

Vous devrez recopier 4 pièces pour réaliser votre top:
- un devant,
- un dos,
- une bande d'encolure devant
- une bande dos et bretelles.

Pas de difficultés à relever à ce stade, en plus, les marges de couture sont comprises et sont de 7mm.

Pour la réalisation proprement dite, pas de grandes difficultés à relever si ce n'est la précision pour la couture des bretelles. 

En effet, c'est le point technique le plus ardu dans cette réalisation, puisqu'il faut poser un biais en jersey sur du jersey. Je vous conseille de bâtir avant de coudre.

L'autre point technique demandant un peu de précision est la couture de l'ourlet à l'aiguille double.

Néanmoins, cela ne doit pas vous arrêter si vous avez envie de vous lancer. Cette pièce est à portée même si vous débutez dans la couture du jersey.

Je pense que je vais en refaire d'autre pour l'été car la réalisation est simple, rapide et le résultat au top!