Durant la saison automne/hiver, j'aime beaucoup me tourner vers les mailles tricot comme les jersey, sweat... car ils sont confortables et apportent une sensation de chaleur dont on a bien besoin dans le pays plat qui est le mien... Et oui, en Belgique, il fait souvent froid et humide! 

Alors avoir son petit Damart comme disait ma grand-mère, c'est bien utile! Alors, pourquoi pas le faire soi-même! Plongeons ensemble dans l'univers des mailles! 

Duo de sweatshirts en tissu molleton gratté et french terry au motif belges

Définition des tissus maille

Les tissus "mailles" sont des tissus tricotés au contraire des tissus "chaine et trame" qui sont eux tissés comme les popelines. Le tissus maille est donc réalisé comme un pull en laine, la grande différence est le diamètre du fils qui va être beaucoup plus petit. La finesse du fils va permettre de réaliser un tissu tricoté de manière très serrée.  

Comme pour le tricot, les tissus mailles ont un endroit et un envers. Vous observerez sur l'endroit des petits "V" et sur l'envers des petits "U".  Comme c'est la méthode de réalisation qui définit le tissus maille... et bien vous pourrez avoir différentes composition de fils pour réaliser ce tricotage: laine, coton, viscose, lin, bambou, soie... avec adjonction ou pas de fibres d'élasthanne. On pourra donc par exemple retrouver des jersey de coton, des jersey de viscose, de polyester ou en mélange... Dans la boutique, nous avons fait le choix de vous proposer des mailles en fibres naturelles (coton) ou artificielles (viscose). 

Pour la petite histoire, les tissus maille ont d'abord été utilisé en bonneterie. On les utilisait pour réaliser des gants, chaussettes,  sous-vêtement, bonnet... C'est à partir de la première guerre mondiale que les tissus maille vont être utilisés pour l'habillement.  

Depuis Mademoiselle Coco Chanel, le tissus maille se porte également à la ville on pense aux célèbres marinières, aux tee-shirts, et aux sweat shirts mais aussi aux robes, jupes, vêtements enfants... les tissus maille sont aujourd'hui utilisés pour tout type de vêtements notamment grâce à l'adjonction plus récente de fibres d'élasthanne. L’élasthanne est une fibre synthétique extensible et rétractile. Elle peut donc s'étirer très fort et reprendre sa forme initiale. Elle est donc très utile pour donner encore plus d'élasticité à nos tissus mailles. A noter que l'élasthanne est très utilisé dans l'industrie et à forte raison. Un textile jersey sans élasthanne risque de se détendre et de pocher de plus en plus au fur et à mesure de la journée. L'élasthanne permet au jersey de reprendre sa forme. 

Et le lycra? eh bien c'est simple, c'est une marque déposée de fibre d'élasthanne. 

Mademoiselle Gabrielle Chanel en marinière

Les célèbres petites culottes en jersey de coton

Avantages des tissus mailles 

Il y a beaucoup d’avantages aux tissus maille.

1. Premièrement, ils sont connus pour être doux et confortables. Ils tiennent bien chauds et en fonction de la nature des fibres, ils seront respirants. 

2. Du fait de leur texture particulière tricotée, les tissus maille ont la propriété d'être extensibles; ce qui va nous permettre de passer la tête par le col rond sans avoir besoin d'ouvrir une tirette ou des boutons. Les tissus mailles sont des tissus confortables qui vont épouser les courbes du corps. Il y a moins d'ajustements à réaliser sur les patrons car le tissus s'adapte aux volumes du corps (par exemple: il n'y a pas de pinces sur un tee-shirt, ou vous avez 4 tailles pour un patron permettant de coudre la même vêtement de la taille 34 à 50...). 

3. Les tissus maille sont également plus lourds que les tissus tissés, cela est dû au tricotage du fils. Du fait de ce poids plus lourd, les tissus maille ont un joli tombé. 

4. Les tissus mailles ne s'effilochent pas comme les tissus tissés. Les finitions sont donc faciles à réaliser. 

5. Enfin, les tissus maille se froissent très peu et sont faciles à entretenir ce qui ne gâche rien!

Types de tissus mailles

Il existe de nombreux types de tissus mailles. Voyons ensemble les plus fréquemment utilisés. 

Jersey : le jersey, tricoté en simple épaisseur, a une face lisse présentant de petits “v” et une face composée de boucles qui ressemblent à des vagues. On trouve généralement du jersey de poids léger, surtout utilisé pour des t-shirts, mais un jersey de poids moyen et bien stable 

Interlock : L’interlock, comme le Ponte et le Milano, est tricoté en double épaisseur. Cela donne un tissu identique des deux côtés (toujours avec ces petits “v”), plus stable et dense qu’un jersey simple. L’interlock est souvent utilisé pour des sweats, du fait de son poids plus élevé. Il est également génial pour faire des robes, des jupes mais aussi des tee-shirts à manches longues. 

Molleton non gratté ou french terry ou jersey bouclette: ce tissu est similaire au jersey, mais son poids plus lourd le rend plus adapté aux sweats et aux vêtements d’intérieur. La face extérieure est lisse (unie ou à motifs). La face intérieure est composée de boucles. Il est généralement moins lourd que le molleton gratté mais tout aussi confortable et facile à entretenir. Bien respirant, ce tissu est idéal pour les vêtements de sport, pour les sweats, les vêtements d'intérieur...

Jersey interlock rouge - robe wanted de Vanessa Pouzet

Tee-shirt Plantain en jersey de coton "pluie scintillante" sur fond blanc

French terry bio - sweatshirt le décontracté des Beaux Gosses

Molleton gratté ou tissu sweat : De l’extérieur, le molleton gratté est identique aux autres tissus maille, mais de l’intérieur il est tout doux et moelleux. Ce duvet est créé en brossant le tissu pour en faire ressortir les fibres, et le résultat est idéal pour les sweats, les bombers, les gilets et les vêtements d’intérieur.  

Bord côte : Les bords côtes sont des bandes de tissu de type "maille" (tricotés en côtes) que l'on va venir coudre au bord d'un vêtement. C'est d'ailleurs de là que vient leur nom :  mailles élastiques tricotées en côtes que l'on vient placer sur un bord.  Les côtes sont orientées dans le droit fil; autrement dit les lignes tricotées que vous voyez sont orientées dans le droit fils. La plupart du temps le bord-côte est  assez compacte, et sa composition peut varier (lurex, élasthanne...)

Bord cote orange pour la réalisation du bombers l'irrésistible des Beaux Gosses

Chèche en jersey de viscose et sweat en jersey de viscose et bord côte pailleté

Que coudre avec les tissus mailles?

Et bien... un peu tout! Les seules contraintes sont:

  • de choisir un patron prévu pour les tissus extensibles/maille
  • de vérifier le poids au mètre carré du tissu maille pour voir s'il est adapté à la cousette
  • de vérifier l'extensibilité, et surtout son sens. 

Et en ayant pris soin de vérifier cela, on peut coudre:

  • des hauts : blouses, tops à bretelles, tee-shirts, polo, tee-shirts manches longues, cache-coeur, ...
  • des survêtements: sweat, bombers, gilets, vestes...
  • des bas: pantalons, short, jupes, ...
  • des tenues complètes : robe, jumpsuits
  • de la lingerie: brassière, culotte, body... pour dame, homme et bébé
  • des vêtement et accessoires bébé tout doux.

Vous trouverez dans la boutique, une sélection de patrons à coudre en jersey notamment des sweats, mais aussi des tee-shirts et des robes comme la robe Alix ou Azilys! 

Mailles tricotées légères 

Comment coudre les tissus mailles?

Même s’ils peuvent faire peur au premier abord, les tissus maille ne sont pas si difficiles à coudre! Voyons ensemble quel matériel est nécessaire...

1. Choisir la bonne aiguille
Pour coudre la maille, il est nécessaire de choisir la bonne aiguille. Choisissez donc des aiguilles de type jersey ou de type stretch selon votre tissu. Ces aiguilles ont la particularité d'avoir un bout arrondi qui permet à l'aiguille de glisser contre les mailles pour ne pas les casser/briser ou faire des trous dans la texture du tissu. Utiliser une aiguille faite spécialement pour les tissus élastiques donnera un meilleur résultat et évitera les points qui sautent. 

2. Choisir le bon fil
Utilisez du fil de polyester plutôt que du fil en coton. Choisissez le de bonne qualité. 

3. Choisir la machine pour assembler 

Est-ce qu'on peut coudre la maille à la machine à coudre? oui

Est-ce que les finitions sont plus belles à la surjeteuse? oui

Est-ce qu'il faut acheter une surjeteuse pour coudre le jersey? non, sauf si vous voulez en coudre beaucoup et que cela devient une passion! Mes élèves qui suivent les cours vous le dirons une fois que l'on commence avec cette machine, on y prend vite goût. Si vous avez peur de vous lancer, nous organisons des initiations surjeteuse pour se mettre en confiance avec cette machine formidable. 

Pour résumer, on peut coudre la maille de deux façons pour l'assemblage

  • soit à la surjeteuse (4 fils)
  • soit à la machine à coudre en prenant soin d'utiliser un point élastique.  


Martine et son tee-shirt dans un jersey de la boutique... plus qu'à réaliser les ourlets!

Les débuts...

Nos surjeteuses

4. Faire des tests 

Comme pour tous vos projets, il faut faire des tests avant de se lancer dans la couture de son tissu maille. C’est vraiment la bonne habitude à prendre, et c'est tout particulièrement important sur des tissus maille! En effet, il faut vérifier que l'aiguille est bien adaptée, et vérifier que les points sélectionnés avec soin conviennent bien pour votre tissu, vérifier son élasticité.

Il faut sélectionner un point qui permette aux coutures de s’étirer avec le tissu sans pour autant qu'on ne voit le fil... Lors de la couture, on prendra soin de ne pas étirer le tissu pour éviter que les coutures ne gondolent. 

 5. Les finitions

Les ourlets

Pour terminer son ouvrage on peut réaliser un ourlet à piquer à l'aiguille double, ou un simple remplis selon l'épaisseur du tissu et/ou vos préférences. 

Il est également possible d'utiliser une recouvreuse pour des finitions professionnelles. A l'atelier, nous en possédons une et elle permet des finitions au top!

Les finitions au biais:

Le biais en jersey tout comme le biais classique (utilisé pour les tissus tissés) sert à réaliser de jolies finitions. On l'utilisera principalement pour réaliser des finitions irréprochables sur les bords qui restent à vif. Sur un top, on l'utilisera au niveau de l’encolure, des emmanchures/des poignets ou même pour en faire des bretelles. Il peut également remplacer un ourlet. Sur un bas, on pourra l'utiliser en ceinture, au niveau du tour de cuisses.  

Un deuxième objectif de l'utilisation de biais est que l'on peut le contraster. Cela permet de donner du style à un vêtement ou de souligner. Par exemple, pour terminer la croisure d'une robe porte-feuille pour souligner la poitrine ou encore pour terminer des emmanchures d'un tee-shirt d'enfant avec des couleurs peps. Il existe de nombreuses couleurs et il est même possible d'en trouver des fluo! A la boutique, nous en proposons de jolis en coupon de 3m. 

Les finitions au bord côte:

On peut également terminer des poignets, une encolure, un bas de blouson... avec du bord côte. Toutes les couleurs sont permises, c'est l'occasion d'égayer un sweat uni, en ajoutant des poignets contrastants, ou en jouant sur les juxtapositions de couleurs, de lurex, de tissus fluo... Bref, tout en permis. 

Vous trouverez en boutique différentes présentation de bord côte. Il peut être vendu sous forme dite tubulaire, c'est-à-dire que vous pouvez acheter un "tube de bord côte" en petite largeur (souvent 35-40cm) ou vous pouvez le trouver sous forme de bande prête à l'emploi.   

Finitions à la recouvreuse

Voilà, vous en savez plus sur les tissus mailles qu'on aime tant coudre pour avoir bien chaud durant les saisons plus froides! Si vous voulez aller plus loin, nous proposons des ouvrages de référence à la boutique 😊, je serai ravie de vous conseiller!

De même, vous retrouverez sur la boutique de jolis tissus mailles: jersey, interlock, sweat, french terry... n'hésitez pas à y jeter un oeil.

Comme on dit... y a plus qu'à! 

Alors, à vos aiguilles!