Quand les travaux de la mercerie et de l'atelier allaient bon train, j'ai dû me pencher sérieusement sur les options possibles de machines à coudre et les surjeteuses pour équiper l'atelier. Dans cet article, je vous propose de vous parler de la réflexion que j'ai eu pour arrêter mon choix. 

D'autre part, les cours collectifs à l'atelier ont démarré cette semaine et j'ai pu voir les premières réactions des étudiants face aux nouvelles machines, ce qui est un bon retour sur le choix que j'ai effectué.

Enfin, j'ai profité des quelques jours avant l'ouverture des cours pour mettre à l'épreuve les machines 😊 avec le top brodé dont je vous ai parlé la semaine dernière...  mais surtout comme je voulais les tester à fond j'ai décidé de recoudre un jean's à mon mari. Le jean's c'est un projet très complet pour tester une machine : les points de broderie, le point triple, le passage des épaisseurs, les ourlets, la boutonnière... Bref, je vous montre tout cela! 

Critères de choix

Tout d'abord, parlons des critères de choix pour les machines à coudre de l'atelier!

Je voulais que mes élèves travaillent sur de "bonnes" machines et qu'ils puissent découvrir le confort de travail quand on utilise du bon matériel. D'autre part, je souhaitais que les débutants puissent la prendre aisément en main (quelles soient faciles à utiliser par un novice) mais aussi que les confirmés ne soient pas limités dans les fonctionnalités offertes par les machines. Il fallait donc trouver un bon compromis: facile mais complète. 

J'avais donc des critères de choix assez fermes pour les machines qui allaient prendre place dans l'atelier. 

Voici mes critères pour choisir les machines :

  • solide (pas de machines tout en plastique) 
  • durable dans le temps (bonne réputation de la marque, facilité d'entretien...)
  • facile de prise en main pour les débutants, ergonomique...
  • un joli point droit (car c'est celui qu'on utilise le plus)
  • qui offre de nombreuses possibilités (nombre de points,...)
  • avec de nombreux pieds compris de base (boutonnière, fermeture éclair...) afin de limiter les achats ultérieurs supplémentaires
  • qui passe facilement les épaisseurs (un bon moteur, une bonne puissance)
  • avec la canette visible sur le dessus
  • et évidemment avec une contrainte de budget

Comment choisir?

Après une revue fastidieuse des gammes offertes par les différentes marques de machines à coudre. J'ai décidé d'aller tester les différentes machines que j'avais pré-sélectionnées. J'avais fait ma petite liste de ce que je voulais tester. 
Certaines marques ne répondaient pas aux critères de solidité et de durabilité avec des machines "tout en plastique"... certains modèles de marques offraient peu de fonctionnalités et frustreraient les couturiers expérimentés... d'autres étaient mal équipées et s'il faut acheter les pieds séparément, cela faisait exploser le budget...

Après les tests, j'ai hésité entre deux machines qui répondaient à mes critères : la janome sewist 740DC et la janome sewist 780DC et j'ai finalement arrêté mon choix sur la 780DC à peine plus chère que la 740DC mais qui offrent 40 type de points de plus et le coupe-fils automatique. 

Mon choix la Janome sewist 780DC : petit aperçu

La Janome  Sewist 780DC est une machine à coudre électronique.

Elle comporte 80 points utilitaires et décoratifs dont 6 types de boutonnières automatiques. Il est facile de sélectionner les points grâce à son écran tactile.  L'écran LCD affiche le point sélectionné, le pied recommandé, la largeur de point par défaut et la longueur que l'on peut modifier. 

Le moteur a une bonne puissance permettant de  réaliser des projets plus robustes. la 780DC a quelques caractéristiques spéciales comme le coupe fil automatique et intégré, l'allongement du motif jusqu'à 5 fois la longueur normale, un enfileur d'aiguille intégré, un bouton de montée / descente de l'aiguille, un régulateur de vitesse. 

Elle est fournie de base avec : sa valise rigide de transport, sa table de couture (400 x 280 mm), un porte bobine supplémentaire, 5 pieds de base, un découd vite, une boite de 5 aiguilles, un assortiment de canette d’origine, un pinceau de nettoyage, un guide barre de quilting, un grand tournevis. 

Il est possible d'acheter des pieds supplémentaires dont un pied à double entrainement. 

Le test du feu 🔥 : le jeans de mon amoureux

Quoi de mieux qu'un jeans pour tester une machine?

Première étape: les poches et les points de broderie. J'ai choisi une broderie en forme de vague pour faire les poches arrière et la poche ticket. Et je dois dire être conquise par le résultat très net du point! 

Deuxième étape

Les poches cavalières du devant avec les surpiqûres réalisées au point triple. 

Troisième étape

La mise en place de la braguette et de la fermeture éclair. J'ai donc utilisé le pied à fermeture éclair, et j'ai réalisé des surpiqûres nervure dans plusieurs couches de denim assez épais! 

Là aussi, rien à redire c'est passé crème... 😊

Quatrième étape

L'assemblage des jambes du jean's et mise en place de la ceinture. Ici la difficulté est le passage des épaisseurs et les surpiqûres. Une nouvelle fois, aucune difficulté rencontrée et un vrai plaisir de coudre. 

Cinquième étape

La réalisation et la pose des passants avec de nombreuses épaisseurs à passer sur une toute petite surface (la largeur du passant). C'est toujours une étape un peu difficile mais la machine est passée sans rechigner... 

La boutonnière s'est également effectuée sans difficulté grâce à la fonction de boutonnière automatique. 

Il ne restait plus que les ourlets avec les trois épaisseurs de denim... rien de bien compliqué après les passants 😊

Je suis vraiment contente de la réalisation du jeans pour mon compagnon mais surtout du choix des machines 😊. Le test du feu est plus que concluant et me donne envie de recoudre d'autres projets ambitieux avec les machines de l'atelier. Je suis vraiment ravie du passage des épaisseurs qui me faisait un peu peur mais le moteur est vraiment puissant et permet un passage en douceur. Je suis ravie! 

Si vous avez envie de tester nos machines, ou d'apprendre à coudre ou vous perfectionner, n'hésitez pas à venir à l'atelier pour un cours individuel ou collectif mais aussi dans le cadre de location de l'atelier.

Notre atelier se trouve au 357, avenue de la Couronne à Ixelles (Bruxelles) en Belgique. Nous serons ravis de vous accueillir.