J'avais déjà réalisé un article sur la récupération des chutes de tissus mailles et sur les nombreuses possibilités qu'offraient la réalisation de créations pour enfants. 

Je profite de la créations de 2 sweats Kennet pour mon filleul pour vous présenter :

- ma manière de procéder pour ce genre d'exercice de gestion de chutes 😊

- le modèle Kennet et les raisons qui m'ont poussé à le choisir 


1. Récupérer les moyennes et grandes chutes

Quand on coud des sweats et des tee-shirts, on se retrouve souvent avec des "bandes" de tissus ou des morceaux de taille moyenne "carrée".  On en fait bien quelques culottes et des boxers mais avec le french terry ou le sweat molletonné, c'est plus compliqué. 

Les vêtements bébés et enfants peuvent être une manière utile de gérer son stock de chutes. C'est aussi une manière amusante de réaliser des ensembles "parents-enfants".  Enfin, je trouve que c'est une belle manière de pratiquer l'upcycling et de faire un pied de nez à la fast fashion.

Les modèles de pantalons, joggings et sweat-shirt enfants se prêtent vraiment bien à cette démarche. C'est pourquoi j'ai sélectionné le sweat Kennet de la Maison Victor paru dans le numéro 2 de 2020. 

Points d'attention quand on récupère des chutes

1. choisir des couleurs qui peuvent s'associer entre-elles. Le plus simple est de rester dans la même gamme chromatique ou d'associer un tissu uni avec un tissu à motif (ayant dans le motif la couleur unie)

2. On ne sait pas faire de vraie erreur de style en choisissant deux types de tissus : 1 uni et 1 à motif. Mais vous pouvez tout à fait associer plusieurs couleurs unies, pour créer des color block sans faute de goût. Les associations de plusieurs tissus à motifs sont risquées mais tout à fait possible; tout dépend de votre faculté à savoir associer les couleurs entre-elles. 

3. S'assurer que l'on a assez dans sa chute pour couper les pièces souhaitées sur le devant et le dos

4. Si on a pas assez de tissu d'une couleur pour tout "faire rentrer" dans le patron, il est possible de réaliser des découpes "artificielles". Dans ce cas, vérifiez que la découpe sera harmonieuse avec la morphologie de la personne qui va le porter et surtout n'oubliez pas de rajouter les marges de coutures nécessaires. 

2. Pourquoi avoir choisi le modèle du sweat Kennet?

Plusieurs raisons m'ont poussé à choisir ce modèle de sweat:

- il a des manches raglan, ce qui permet de contraster  élégamment les manches avec le corps (si on le souhaite) 

- il possède une poche kangourou (que les enfants aiment beaucoup) et qui peut servir à récupérer des chutes de tissus à motifs (même des petits morceaux) 

- il possède une surmanche qui permet également de jouer sur les contrastes si on le souhaite et que j'ai modifié 😊 je vous explique cela plus bas. 

3. Les réalisations et les modifications du modèle

En soi Kennet est un sweat assez simple à réaliser, classé en niveau 1 sur 4 par la Maison Victor.  Il est disponible de la taille 92 à 176, il conviendra donc bien au plus petits comme aux plus grands. 

Modifications

1. J'ai modifié l'assemblage des manches raglan pour les assembler endroit contre endroit et ne pas avoir le bord à cru. 

2. J'ai supprimé la surmanche pour créer une manche en deux parties. 

Réalisations

J'ai réalisé deux sweats : le premier dans des tons chauds et l'autre dans des tons froids, chaque fois en associant un tissu uni à un tissu à motif. 

J'ai bien mesuré si mes pièces "rentraient" toutes avant de me lancer dans la découpe de manière à être sûre de créer un sweat harmonieux. 

Les sweats ont été réalisés avec l'aide de la machine à coudre pour coudre la poche kangourou et pour les pinces d'épaule. Tout le reste de l'assemblage a été réalisé à la surjeteuse. Enfin, les ourlets ont été réalisé à la recouvreuse. 

Assemblage à la surjeteuse

Ourlets à la recouvreuse

Et vous, comment récupérez-vous vos chutes de sweat et jersey? Est ce que vous cousez aussi des vêtements enfants? Dites le moi en commentaire 😊

Et à vos aiguilles pour l'upcycling!