Début du mois de mars, j'ai gagné un petit concours organisé sur instagram par la marque Lot of things que j'avais déjà présentée dans le cadre de la réalisation du top Cosette.
J'ai donc reçu mon cadeau quelques jours plus tard: le magazine Idées à faire n°26 de mars/avril qui contient le patron et les explications pour réaliser le top Alouette.
Il contient également d'autres tuto couture mais aussi de la cuisine, du bricolage, du macramé, du tricot...

Alouette est un petit top sans manches, avec un joli croisé dans le dos et qui comporte un col sans pied de col.
Comme c'est un petit top plutôt printemps-été, il est conseillé de le réaliser dans un tissus léger et fluide. La réalisation présentée dans le magazine est en double gaze mais pourquoi ne pas le réaliser en viscose, popeline de coton, broderie anglaise...
Pour ma part, j'ai choisi une popeline de coton fleurie dans les tons ocre et fuschia pour le corps et une unie fauve pour le col. Toutes deux proviennent de chez Nomura à Kyoto.

Alouette est assez économe en tissus puisque pour la T34 à 40, 90cm en laize de 140cm suffisent pour sa réalisation, et 125cm pour les tailles 42 à 48.
Pour compléter la liste des fournitures, j'ai utilisé 4 boutons de la maison dorée achetés durant les soldes et un biais acheté chez veritas.

Alouette est pour moi d'accès facile même si il est classifié en 3 sur 4 pour le niveau de difficulté et qu'il comporte quelques difficultés techniques.
En effet, Alouette nécessite :
- la réalisation de pinces poitrine
- la réalisation et la pose d'un col sans pied de col,
- la réalisation d'un rempli
- la création de patte de boutonnage sur les épaules
- la pose d'un biais pour ganser les coutures
- savoir surpiquer.
néanmoins, avec les explications et le "docu photo" fourni dans le magazine, il est facile de réaliser ces étapes sans se tromper.

Pour télécharger le patron au format PDF, il faut scanner un QR code à l'aide de votre smartphone.
L'assemblage des feuilles A4 est très simple et ne comporte aucune difficulté.
Les marges étant comprise, j'ai directement coupé la taille 36.
j'ai suivi les étapes mais je n'ai pas réalisé les boutonnières. J'ai cousu directement les boutons en cousant les deux épaules ensemble.
Comme on peut enfiler le top pas la tête sans ouvrir les boutonnières, j'ai préféré ne pas les réaliser et ainsi minimiser les risques d'ouvertures.
Je n'ai pas non plus surpiqué le biais d'emmanchures comme sur le modèle présenté dans le magazine. j'ai toutefois fixé le biais retourné au niveau de la marge des coutures côtés.

Je suis toujours surprise des montages originaux utilisés par les deux créatrices de la marque. En effet, c'était la première fois que je rencontrais la technique de gansage aux biais, suivie du "retournage" des pattes de boutonnage épaules. C'est assez déroutant et surprenant mais ça fonctionne! Je suis donc contente d'avoir appris une nouvelle technique grâce à ce modèle.

Et vous, vous en pensez quoi de ce modèle?