Connaissez-vous le minky ou minkee, ce tissu tout doux qui sert souvent à réaliser des foulards, des doudous et de la confection enfant? Je vous invite à en découvrir un peu plus sur cette matière... pas si facile que ça à coudre...

Alors c'est parti!

Qu'est ce que le minky?

Le minky ou minkee est un tissu à base de fibres artificielles de polyester. Il est assez épais et surtout très très doux sur sa face "poilue". L'autre face du minky est exempte de poils et se présente sous forme lisse. 
Le minky est disponible dans de nombreuses couleurs. 

Certains minky peuvent présenter des reliefs pour créer un motif : boules, lignes, étoiles... Dans la boutique, nous proposons celui à boules, le plus classique. 

Avantages du minky

Le minky/minkee :

  • est très doux et agréable au toucher
  • convient aux peaux fragiles (bébé, personnes âgées)
  • existe en de nombreuses couleurs
  • tient bien chaud (convient pour les chèches, plaids, couverture bébé...)
  • a une face poilue et une face lisse
  • est fluide
  • a un tombé relativement plombant et lourd
  • entretien facile 
  • ne se repasse pas

Points d'attention

Le minky 

  • est fluide et donc relativement fuyant à la coupe et à la couture
  • est constitué de poils et donc crée beaucoup de poussières dans l'atelier lors de la confection
  • a un sens du poil

Passons aux astuces couture qui sont directement en lien avec les points d'attention!

Conseils pour la couture

Lors de la préparation et de la coupe

1. Comme expliqué plus haut, le minky comme le velours a un sens de poils. Aussi, il est important avant de couper,  de bien déterminer le sens des poils que vous souhaitez pour votre cousette; de manière à placer vos pièces dans le bon sens. Si vous pouvez choisir l'un ou l'autre des sens de poils (selon vos goûts), rappelez vous que si vous voulez surpiquer le résultat sera plus joli avec les poils vers le bas de l'ouvrage (vers le sol). 

2. De part sa composition, le minky a l'avantage de peu bouger/rétrécir lors du premier lavage mais si vous voulez le coudre en combinaison avec des fibres naturelles (popelines de coton...); n'oubliez pas de prélaver ces derniers. Le risque est qu'au premier lavage de votre cousette, les fibres naturelles se contractent plus que le minky, créant ainsi des rétractations à certains endroit de votre ouvrage. 

3. Prévoyez votre aspirateur, des poids et des épingles lors de la coupe du minky.

De part ses poils, le minky génère énormément de poussières lors de sa coupe, je vous conseille de garder à portée de main l'aspirateur pour que les poussières colorées ne volent pas dans tout votre logement. 

D'autre part, le minky est fluide et a tendance a se "laisser aller" lors de la coupe. Pour couper, placez votre coupon bien à plat (par terre ou entièrement sur la table).  Je vous conseille de placer vos pièces en simple épaisseur pour les découper; ce sera bien plus simple à couper que directement en double épaisseur. Placez vos pièces avec des épingles ou des poids de couture. Enfin, soyez consciencieux et concentré lors de la découpe qui peut se réaliser aux ciseaux bien affûtés ou au cutter rotatif. 

Lors de la couture

1. De part sa nature fluide et poilue, le minky "bouge" à la couture. Je vous conseille donc de bien épingler  et d'épingler beaucoup vos pièces ! Placez une épingle tous les 3-4 cm. Choisissez plutôt des épingles à tête de verre qui seront plus facile à voir et à retrouver dans la masse de poils. Vous pouvez aussi utiliser des wonders clips, les petites pinces colorées qui permettent de maintenir les bords ensemble. 

Si vous êtes courageux, le mieux est même de bâtir vos coutures pour que celles-ci soient impeccables. 

2. Choisissez une aiguille jersey ou stretch pour coudre le minky ainsi que du fils de qualité en polyester comme le fils Gütterman. 

3. Si vous avez une surjeteuse, elle sera parfaite pour la couture du minky! Si vous n'avez pas de surjeteuse mais une machine à coudre un peu plus haut de gamme, n'hésitez pas à utiliser son pied presseur à double entrainement. Ce pied va permettre de faire avancer le minky aussi régulièrement en bas qu'en haut. Si vous assembler votre minky à la machine à coudre, choisissez un point zig zag et allongez le point. 

4. Ne repassez pas le minky, il n'aime pas ça. Par contre, si vous devez repasser une doublure en coton, réglez votre fer sur une chaleur douce

5. Si vous devez renforcer une pièce pour placer une pression ou un oeillet, placez une pièce de coton ou un ruban gros grain. 

Pour quels projets?

Le minky est parfait pour les confections enfant que vous souhaitez toute douces et chaudes : couvertures,  nid d'ange, de doudous, pulls et sarouels bébé qu'on associera à du bord côte, doublure de corps de manteau et vestes... Pour les adultes, on l'utilisera notamment pour faire des chèches, des plaids...

Voilà, vous en savez un peu plus sur cette matière particulière que constitue le minky.