Que l'on soit couturier débutant ou aguerri, on est jamais à l'abris d'avoir un coup de coeur pour un tissu et de vouloir absolument l'acheter pour un projet... et puis se pose très vite la question..."oui, mais combien...?"  Et le risque lors de la confection de son projet d'en avoir trop ou trop peu. 

Je vous propose de parcourir ensemble mes conseils pour calculer (quand on a anticipé) ou estimer ses besoins en tissu (lorsqu'on a un coup de coeur) pour ne pas être pris au dépourvu.

Premier cas de figure : Vous avez planifié votre projet couture et vous souhaitez acheter le tissu en fonction de celui-ci.

C'est la situation idéale car vous allez pouvoir acheter au plus juste le métrage nécessaire pour votre projet, sans gaspillage.
Si vous avez dans l'idée de réaliser un patron du commerce, vous allez pouvoir vous référer aux conseils du modéliste qui aura référencé le métrage nécessaire par taille. Il est à noter que souvent le besoin en métrage augmente fortement à partir de la taille 44. Cela est dû au fait qu'il n'est souvent plus possible de placer deux pièces dans la laize du tissu (la largeur). 

Ensuite, je vous invite à consulter le plan de coupe s'il est fourni avec votre patron. Souvent, il est possible d'optimiser ce plan pour utiliser moins de tissu que ce qui est prévu dans le modèle. Par exemple, vous pouvez poser des pièces tête bêche. Cela n'est possible qu'à trois conditions :

  • respecter le sens du droit fils pour placer les pièces
  • respecter le sens du motif 
  • prévoir de la marge pour les éventuels raccords.

Imaginez un tissu animalier ou les animaux seraient une fois à l'endroit et une fois la tête à l'envers en fonction des pièces ou un tissu à carreaux où il n'y a aucun raccord. Par contre, aucun soucis pour les tissus unis, les points, et certains tissus fleuris ou à petits motifs répétitifs. 

Pour être au plus juste, j'utilise une méthode vraiment efficace en commençant par décalquer mon patron (marges de couture comprises) et ensuite de placer les pièces sur un autre tissu de la même largeur que le tissu que j'aimerai acheter pour mon projet.  Ensuite, je teste mon "puzzle" pour essayer de placer le plus efficacement les pièces du patron. C'est devenu aussi un petit challenge avec moi-même. 

Soyez juste vigilant, au nombre de fois que vous devez couper la pièce et rajoutez un peu de marge pour le rétrécissement normal du tissu au lavage. N'hésitez pas à consulter mon article sur le lavage des tissu à ce sujet.  Pour ma part, j'ajoute toujours au minimum 10cm.  

 Une fois, ce test fait, il n'y a plus qu'à commander et à s'amuser!

Deuxième cas de figure : Vous avez un coup de coeur pour un tissu.

Première question à se poser: "quelle est la laize du tissu pour lequel mon coeur bat?"

En effet, les tissus produits en Asie, en Afrique (notamment les wax) et aux Etats-Unis ont très souvent une laize autour de 110cm tandis que les tissus produits en Europe ont très souvent une laize autour de 140cm. Cela va avoir un impact clair sur les besoins en tissu pour votre projet. 

Deuxième question à se poser: "pour quel type de vêtement, je destine ce tissu?" 

Vous l'aurez tout de suite deviné, les besoins en métrage vont très fort différer si je décide de coudre un top d'été sans manches ou une robe longues avec manches. Il vaut mieux donc décider du type de vêtement que vous voulez coudre : robe, pantalon, blouse (avec ou sans manches). 

Troisième question: "Pour qui et en quelle taille, je vais coudre ce vêtement?"

Il est évident que les besoins en métrage vont fort différer si vous décidez de coudre une robe pour une petite fille de 4 ans, une adolescente en taille 34, ou une dame de plus forte corpulence.

A titre indicatif, voici ce que j'utilise pour calculer les besoins en tissu pour mes cousettes.
Ce tableau est valable jusqu'à la taille 44 et reste une approximation. 

Troisième cas de figure: vous craquez pour un tissu et vous n'avez pas la moindre idée de ce que vous allez faire avec...

On ne va pas se mentir, c'est le moins bon cas de figure mais cela peut arriver... alors pour ne pas que ce tissu finisse sa vie dans votre stock faute de projet... Dans ces cas-là, assurez-vous bien de savoir si c'est bien un tissu permettant la confection de vêtement ou d'accessoires (en fonction de ce que vous aimez coudre) et prenez bien note du type de tissu afin de pouvoir par la suite choisir un modèle adapté à son type (chaîne et trame vs jersey; fibres naturelles vs artificielles...).

L'idéal dans ces cas-là est d'acheter 3m car avec 3m que ce soit en laize de 110cm ou en laize de 140cm, vous aurez toujours la garantie de pouvoir confectionner une ou deux pièces de vêtement dans votre coupon. 

J'espère que cet article vous a plu et vous sera utile lors de vos achats.